Categories Fonctionnez mieux, Pensez mieux

Il est là, le secret du bien-être!

Ça y est! Le virage vers 2024 est amorcé. Les journées raccourcissent, les arbres perdent leurs feuilles et le froid s’installe graduellement. Dans moins de 90 jours, 2023 sera derrière nous. Même ceux qui ne sont pas adeptes des rétrospectives auront quand même une réflexion sur le déroulement des derniers mois. Bien qu’elle ne soit pas essentielle, cette mise à jour peut toutefois amener un sentiment de bien-être sur ce qui a été positif au cours de la dernière année. Par ses conseils concrets axés sur des secrets de santé globale, cet article vous aidera à avoir un retour bénéfique sur le dernier sprint de 2023 et ainsi vous guider vers ce bien-être tant convoité.

L’intuition se trompe rarement

On aura beau lire tous les blogues sur le lifestyle, s’abonner à toutes les infolettres santé ou faire des formations de développement personnel, l’essence de toute prise de décision repose sur le sentiment que celle-ci est la bonne pour soi. En conséquence, l’alignement entre le physique et le mental se fait naturellement.

Avez-vous déjà constaté qu’une prise de décision avec laquelle vous n’êtes pas 100 % à l’aise amène souvent son lot de complications ou d’obstacles? En fait, c’est souvent inévitable, n’est-ce pas? La vie est tellement un bon professeur que lorsqu’on ne pose pas des actions pour les bonnes raisons, elle nous enseigne (ou nous force) indirectement à nous réaligner.

En conséquence, les choix deviennent plus bénéfiques pour soi, ce qui implique moins de tergiversations au quotidien. Pour nous, c’est ça, la clé vers le bien-être : se poser, se faire confiance et s’aimer assez pour ne pas se mentir à soi-même. À partir de là, les éternelles rétrospectives “imposées” et “lourdes” n’auront plus lieu puisque chaque action sera intentionnelle et surtout, choisie.

Voici quelques trucs pour se permettre d’être aligné la majorité du temps et ainsi amorcer les derniers mois de l’année avec une nouvelle approche. Finis, les “il faut que”! On se laisse maintenant le droit de se choisir! Quelle belle façon de vous orienter vers un état de bien-être, n’est-ce pas? Voyez ce qui suit comme une marche à suivre qui vous orientera graduellement vers le mieux-être, et ce, toute l’année durant!

1. Questionnez-vous sur votre intention première

À notre sens, une bonne introspection mène automatiquement à une bonne rétrospection. Prendre le temps de se poser les bonnes questions avant une prise de décision ou une action évite bien des tracas.

  • Quelle est la motivation derrière vos actions?
  • Le faites-vous pour vous?
  • Quel bénéfice en retirez-vous?

La clé : être honnête envers soi-même. Encore et toujours… et pas juste en prévision des derniers mois de l’année!

2. Soyez à l’écoute des signaux que votre corps vous envoie

Une action posée pour les mauvaises raisons entraînera inévitablement des sentiments moins intéressants. Dépendamment de leur importance, elles peuvent engendrer différentes émotions ou sensations :

  • L’installation d’un sentiment anxieux
  • L’installation d’un sentiment de stress
  • Un sommeil plus difficile
  • Sensation d’un manque d’équilibre au niveau du bien-être mental
  • Un sentiment d’insatisfaction
  • Une impression de doute

Virage 2024 : laissez la nature vous guider

Le changement a toujours sa place. Si les sentiments moins bénéfiques décrits plus haut sont présents de façon répétée, il est peut-être temps de prendre conscience que les habitudes que vous avez ne sont plus nécessairement les mieux adaptées à votre situation.

L’un des moyens les plus connus pour se ramener à soi et retrouver un état de bien-être est sans aucun doute la nature. En effet, la nature est un excellent moyen de s’évader du quotidien, loin du bruit et des stimulations qui nous éloignent parfois de l’essentiel. Elle permet un réel retour aux sources.

  1. Allez marcher en forêt
  2. Visitez un parc national
  3. Méditez au bord de l’eau
  4. Dormez à la belle étoile et laissez-vous réveiller par les premiers rayons de soleil
  5. Partez en randonnée avec votre animal de compagnie

Laissez-vous guider par le rythme naturel de ce qui vous entoure. C’est apaisant, rassurant et stimulant à la fois. Il n’y a plus de preuves à faire : la nature est un must… autant pour le corps que l’esprit!

Combien de fois avez-vous entendu dire par des gens de votre entourage que les marches au grand air leur permettaient de faire le vide, de se ressourcer et de trouver un sentiment de paix intérieure? Nul doute que cette pratique doit faire partie de votre quotidien!

Journaling : la façon idéale de reconnecter à soi

L’écriture, tout comme la nature, est un excellent moyen d’atteindre un état de bien-être optimal. En gardant en tête de vouloir terminer l’année 2023 de façon alignée, mettre sur papier des pensées qui nous rejoignent et avec lesquelles nous sommes alignés permet d’amorcer 2024 sous le signe de la légèreté et la vérité. Rappelons-nous que le but est de développer des aptitudes qui permettront l’atteinte d’un état général de bien-être. Afin de rester cohérent avec le thème de cet article, sachez que si cette suggestion ne vous parle pas, vous n’êtes pas dans l’obligation de la mettre en pratique. Faire quelque chose pour les mauvaises raisons, ça apporte rarement quelque chose de bénéfique ou de vrai, n’est-ce pas? Il peut toutefois être intéressant de tenter l’expérience.

  • Notez vos états d’âme et ce que vous pourriez faire pour être encore mieux
  • Mettez par écrit les mots qui vous viennent en tête
  • Inscrivez des mantras
  • Écrivez ce que vous visualisez pour vous en termes de bien-être (physique, mental, émotionnel)
  • Notez ce que vous avez vécu de positif dans les dernières 24 heures
  • Inscrivez vos souhaits les plus chers, vos aspirations, vos désirs

L’idée est d’être dans le positif. Par cette méthode, on entretient un schéma qui est aligné avec ce mode de pensée et à la longue, il deviendra une réalité.

Pas besoin d’être parfait. Pas besoin de faire des phrases complètes. Prenez ce temps pour vous déposer et créer un rituel rien que pour vous. Cette pratique vous aidera à libérer de l’espace dans votre esprit, ce qui vous permettra d’être plus aligné et donc de poser des gestes et des actions avec lesquelles vous serez complètement en accord.

Le résultat sera génial : ce sera vos premiers pas vers un état de bien-être!

Si l’écriture vous parle moins mais que le concept vous intéresse, vous pouvez utiliser le dessin comme moyen d’expression. La combinaison des 2 peut également être une option gagnante! L’idée est de mettre sur papier des choses qui nous parlent ou qui ont une signification pour nous, et ce, sans aucune limitation.

Tirer profit à 100 % de ces astuces

Nous aurions pu vous donner des exemples concrets d’activités à faire, de phrases à écrire ou même d’exercices physiques à intégrer à votre quotidien afin de prendre un tournant bien-être pour la fin de 2023. Toutefois, ce n’était pas l’objectif premier puisque d’entrée de jeu, nous avons mentionné que l’idée était de faire des choix alignés et cohérents. En revenant aux sources, les idées fuseront de toutes parts puisque vos intentions seront claires.

Une fois vos choix faits, nous vous invitons à revisiter la section blogue de notre site web. Elle regorge de suggestions bien-être qui vous permettront de vous épanouir encore plus et ce, pendant les 12 mois de l’année!

Categories Bougez mieux, Fonctionnez mieux, Mangez mieux, Pensez mieux

Les 4 meilleurs trucs afin d’optimiser votre suivi chiropratique (et votre santé globale)

La vision globale de la santé est au cœur de la philosophie chiropratique. Pour cette raison, votre chiropraticien se fait un devoir de vous donner, jour après jour, des conseils pour optimiser votre santé et par le fait même amener plusieurs bénéfices à votre suivi chiropratique. Cet article vous donnera une foule de conseils à mettre en pratique afin de bonifier vos rencontres chez votre chiropraticien tout en rendant votre quotidien encore plus équilibré.

La santé globale : à la base du bien-être

Rares sont ceux qui seraient prêts à dire non à un état de bien-être général, n’est-ce pas? Avec un suivi en chiropratique, la santé globale est une priorité et en conséquence, chaque action posée par votre chiropraticien sera orientée dans cette direction.

À tort, on pense que la santé se définit par l’absence de maladie. Nous pensons plutôt qu’elle devrait se définir par l’optimisation de tous les systèmes du corps humain, comme par exemple :

  • Système neuromusculosquelettique
  • Système cardiovasculaire
  • Système pulmonaire
  • Système endocrinien
  • Système sanguin
  • Système visuel
  • Système digestif
  • La peau
  • Système urinaire
  • Système reproducteur
  • Les dimensions affectives et psychologiques
  • etc.

Saviez-vous que tous ces systèmes sont contrôlés par le système nerveux? Sans lui, les connexions essentielles au fonctionnement des autres systèmes sont impossibles, ce qui peut avoir un impact important sur la santé. Un système nerveux qui ne fonctionne pas optimalement peut nuire au fonctionnement des autres systèmes. Le maximiser serait donc un atout indéniable afin de vous permettre d’avoir une santé globale à toute épreuve. Voici donc des conseils à mettre en pratique si vous souhaitez que votre système nerveux crée les meilleures connexions possibles, principalement entre vos ajustements chiropratiques.

1. Suivez les recommandations de votre chiropraticien

Lorsque débute le suivi chiropratique, votre chiropraticien vous propose une fréquence de traitement directement en lien avec votre condition. Cette recommandation est basée sur les résultats d’examens physiques effectués, son diagnostic chiropratique et son jugement clinique. Pour maximiser le fonctionnement du système nerveux et optimiser la condition de santé pour laquelle vous consultez, il est important de prendre en considération les recommandations concernant la fréquence des traitements. En prenant la décision d’investir dans votre santé, vous devez penser à long terme et suivre les conseils qui vous sont donnés. Votre santé vous remerciera!

2. Soyez actifs

Nous vous le répétons et les preuves sont faites; l’activité physique quotidienne est essentielle. Prenez en considération tout ce qui peut être obtenu lorsque vous bougez quotidiennement :

  • Augmentation de l’énergie, donc plus d’entrain et d’endurance.
  • Meilleur sommeil, donc meilleure récupération et amélioration du bien-être général.
  • Maintien de la mobilité articulaire, ce qui permet au système nerveux d’acheminer les bonnes informations aux structures impliquées.
  • Maintien des fonctions cardiovasculaires, ce qui favorise un bon apport sanguin partout dans le corps, y compris aux structures neurologiques. N’oubliez pas! Un système nerveux qui fonctionne bien, c’est la clé!
  • Stimule le système musculaire, donc aide à supporter le corps tout au long de la journée tout en apportant la force nécessaire aux différentes régions qui en ont besoin.
  • Aide à la motricité globale, ce qui encore une fois, permet au corps de maintenir son état de santé optimal et récupérer plus facilement de certaines conditions.
  • Procure un état de bien-être, car les endorphines sécrétées pendant l’activité physique sont les hormones qui sont directement liées à un état de joie et de bonheur.
  • Suite à un ajustement chiropratique, il est possible que certaines courbatures apparaissent. En pratiquant une activité physique régulièrement, votre corps est stimulé de façon continue, ce qui peut aider à éviter les courbatures.

Votre chiropraticien vous recommande d’être actif, mais vous avez peine à bouger? Pensez à votre enfant qui pousse derrière et qui aura besoin de vous longtemps, ça devrait suffire à vous convaincre!

3. Buvez, encore et toujours!

Tout comme l’activité physique, la recommandation de s’hydrater quotidiennement n’a plus de preuve à faire. En étant hydraté, vous allez chercher des bénéfices importants pour votre santé globale, tout en favorisant une bonne récupération suite à votre traitement chiropratique :

  • Les disques intervertébraux sont constitués en majorité d’eau. Il est donc important qu’ils soient hydratés, comme le reste des autres structures du corps humain. Pensez-y : en ayant un impact sur vos articulations intervertébrales, l’eau vous aide à avoir un meilleur mouvement et une meilleure posture!
  • En buvant une quantité adéquate d’eau, vous évitez l’apparition de différents effets liés à la déshydratation :

4. Favorisez une bonne posture

Bien que de plus en plus de familles consultent en chiropratique afin d’optimiser leur santé, les conditions de douleur constituent encore une bonne proportion des visites en clinique.

Partant du fait que plusieurs conditions de santé sont dues à des troubles posturaux, votre chiropraticien abordera sans doute le sujet avec vous. Optimiser un suivi chiropratique passe inévitablement par la mise en place de postures plus équilibrées, puisque si ces dernières sont en cause dans la condition qui est traitée, un changement doit être fait afin d’éviter la persistance et maximiser les chances de guérison. La santé globale, c’est une combinaison de facteurs qui, additionnés les uns aux autres, créent des résultats exceptionnels.

Chaque situation peut être améliorée et/ou adaptée afin de permettre au corps d’exprimer son plein potentiel. Comme vous avez pu le constater, il en va de même pour le suivi chiropratique et les conseils de base demeurent toujours sensiblement les mêmes.

La plupart du temps il ne s’agit que du gros bon sens, alors nous vous mettons au défi de les intégrer d’ici votre prochain ajustement!

Categories Fonctionnez mieux

Pelletage 101 : conseils pour être efficace sans se blesser

17 décembre, 6h20 am. Il fait encore noir. Francis se lève et constate qu’il est tombé 20 cm de neige pendant la nuit et qu’il neige toujours. Bon.

Sans grand enthousiasme, il enfile son manteau et ramasse sa grosse pelle métallique pour dégager l’entrée. À peine 10 minutes plus tard, il rentre, plié en deux, telle une canne de Noël. C’est de saison.

Qu’est-il arrivé à Francis? Francis n’a pas lu l’article qui suit et n’a pas été en mesure d’appliquer ces bons conseils gracieusement offerts par un chiropraticien. La prochaine semaine ne sera pas facile pour Francis. Pourra-t-il aller skier avec les enfants comme c’était prévu? Hum…

Ne faites pas comme Francis, prenez connaissance des bonnes pratiques pour pelleter sans se blesser.

Pelletage 101 : préparation

  1. Choisir les bons outils pour pelleter. Avant même la première bordée, assurez-vous d’être bien équipé.
    – Choisissez une pelle d’une longueur adéquate. Une fois la palette de la pelle au sol, le manche devrait arriver un peu plus haut que votre nombril.
    – Choisissez une pelle assez légère (1,5 et 2 kg environ). Privilégiez la fibre de verre au bois.
    – Choisissez le bon type de pelle selon vos besoins. Certaines pelles sont conçues pour soulever la neige (carré) alors que d’autres sont faites pour la pousser (traîneau).
    Une pelle ergonomique ou pas? Selon le Centre canadien d’hygiène et sécurité au travail, aucune données scientifiques ne démontrent que les pelles ergonomiques (à manche courbé) diminuent le risque de blessure, toutefois certains utilisateurs indiquent ressentir moins d’inconfort lors de leur utilisation.
    – Munissez-vous de bottes antidérapantes et de vêtements qui évacuent l’humidité.
  2. Choisir le bon moment pour pelleter. Parfois on se fait surprendre, mais quand c’est possible, il est préférable de choisir de pelleter tôt le matin, lorsque la neige est encore légère. Vous ne voulez surtout pas que la pluie ou la glace alourdissent la charge. Lors des grosses tempêtes, faites un premier pelletage en milieu de bordée. Il est préférable de faire le travail à 2 ou 3 reprises que d’avoir à déneiger 30 cm d’épaisseur d’un coup.
  3. Planifier l’exécution. Où allez-vous mettre la neige? Établissez une stratégie de façon à ne pas déplacer la même neige plus d’une fois.
  4. S’échauffer avant de pelleter. C’est une étape cruciale, souvent négligée. Pelleter est aussi exigeant que la pratique d’un sport et demande un certain échauffement. Il n’est pas nécessaire de s’étirer (mais vous pouvez le faire si vous le souhaitez), mais vous devez augmenter votre température et réchauffer les muscles. Ça peut être très simple comme prendre une courte marche, faire quelques jumping jacks ou jouer dehors avec les enfants quelques minutes.

Pelletage 101 : exécution

  1. Avoir une bonne position de base pour pelleter. Placez vous les pieds écartés, le dos droit et les genoux légèrement fléchis. Cette position vous offre de la stabilité et vous permet d’utiliser le poids de votre corps pour déplacer la neige.
  2. Choisir la bonne manœuvre de pelletage. Privilégiez la poussée au soulèvement lorsque c’est possible. Poussez la neige avec tout votre corps, en utilisant les jambes.
  3. La bonne méthode pour soulever la neige. Pliez les genoux pour ramasser de petites ou moyennes quantités de neige plutôt que de vous pencher. Évitez les torsions en déplaçant vos pieds pour déposer la neige à l’endroit désiré. Gardez la charge près du corps. Contractez les abdominaux. Les blessures se produisent lorsqu’on se penche pour mettre la neige dans la pelle et qu’on envoie le tout derrière soi en gardant les pieds au même endroit.
  4. Choisir la bonne vitesse d’exécution et prendre des pauses fréquentes. Il est recommandé de faire environ 15 pelletées par minute selon nos capacités physiques bien entendu. À ce rythme, prenez une pause toutes les 15 minutes.

Pelletage 101 : satisfaction et relaxation

  1. Préparer les surfaces pour éviter les chutes. Prenez quelques minutes pour étendre du sable, du sel ou un autre agent de déglaçage sur les surfaces déneigées pour éviter les chutes et les blessures.
  2. S’étirer. Les étirements après l’effort physique permettent de réduire les courbatures et de conserver la souplesse. Faites une routine simple d’étirements généraux des bras, des jambes et du dos.
  3. S’hydrater. Après un tel effort, il est important de boire beaucoup d’eau pour conserver son hydratation. Si vous pelletez longtemps, assurez-vous de boire aussi pendant le pelletage.
  4. Détendre les muscles et prévenir les courbatures. Plusieurs options s’offrent à vous si vous souhaitez dorloter vos muscles. Les bains au sel d’Epsom ou les massages sont des classiques tout désignés pour détendre la musculature. La crème ou le gel d’Arnica ont des propriétés intéressantes. Certaines huiles essentielles peuvent aussi être de puissantes alliées : thé des bois (gaulthérie couchée), menthe poivrée, marjolaine, sapin, épinette noire sont des choix judicieux. Consultez un professionnel avant d’utiliser une huile essentielle que vous ne connaissez pas, particulièrement si vous souffrez d’un problème de santé ou si vous prenez un ou des médicaments.

Pelletage 101 : quoi faire quand on se blesse?

Trop tard? Vous vous êtes blessé? Même si les douleurs disparaitront probablement d’elles-mêmes en quelques jours, il est judicieux de consulter votre chiropraticien. Il pourra d’abord revoir avec vous les raisons qui ont mené à cette blessure et vous prodiguera des conseils pour éviter une récidive.

De plus, le chiropraticien pourra adresser directement la cause et s’assurer que la guérison se fasse de façon optimale, sans laisser de séquelles ou de fragilités. Question d’être prêt pour la prochaine tempête!

Note : Les personnes qui souffrent de problèmes cardiaques ou de maux de dos chroniques devraient éviter autant que possible le pelletage. Si c’est votre cas, songez sérieusement à engager quelqu’un pour le faire (vous lui enverrez cet article ;-0 ).

Sources (telles que consultées le 2 décembre 2020):

https://www.cchst.ca/oshanswers/ergonomics/shovel.html

https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/7-facons-de-rendre-le-pelletage-plus-securitaire-pour-le-dos/

http://blogue.chiropratique.com/8-erreurs-a-eviter-pelleter-se-blesser/

Evaluations Google
5.0
js_loader